Disclaimer

Tout utilisateur de ce site internet accepte expressément et s’engage à respecter les Conditions d’Utilisation publiées sous Conditions Générales.

Read More
Rechercher

menu principal

Presse Communiqués de presse

contenu

L’Exchange Council salue les services de reporting de données REMIT

« Retour

20/03/2015

Milan / Paris


Election du nouvel Exchange Council en mai

Milan / Paris, le 20 mars 2015
– Lors de sa dernière réunion à Milan, l’Exchange Council d’EPEX SPOT a salué les futurs services de reporting de données REMIT, a discuté du design du marché de capacité prévu en France et a approuvé le processus des prochaines élections de l’Exchange Council. La première session de 2015 de l’Exchange Council s’est tenue à Milan le 18 mars 2015 sous la présidence de Peter Heydecker.

Le secteur de l’énergie a l’obligation de reporter les données relatives aux transactions à l’ACER dans le cadre de REMIT. Afin d’aider les membres dans cette tâche, un nouveau service de reporting sera mis en place le 7 octobre 2015. Les membres auront un accès quotidien à leurs données au format ACER. Un service de reporting envers l’ACER sera proposé à l’ensemble des membres qui souhaitent en bénéficier. EPEX SPOT procède à son enregistrement  comme entité de transmission des données (Registered Reporting Mechanism). « La transparence est un atout primordial pour le marché de l’électricité », ajoute Peter Heydecker, Président de l’Exchange Council. “A cet égard, le reporting des données REMIT est une étape supplémentaire. Les services proposés par EPEX SPOT aideront les membres à relever ce défi”.

En ce qui concerne le marché lui-même, la négociation de contrats quarts d’heure sera étendue au marché infra-journalier continu autrichien à la deuxième moitié de l’année 2015, conformément à ce qui a été voté par l’Exchange Council. L’appariement transfrontalier de ce produit de flexibilité avec les contrats quart d’heure allemands et suisses fait partie intégrante de cette extension.

Les contrats quart d’heure ont d’abord été introduits en décembre 2011 sur le marché infra-journalier allemand et ont dès lors connu un grand succès. Ils ont été étendus à la Suisse en juin 2013 au moment du lancement du marché suisse infra-journalier, avec la possibilité d’apparier ces contrats à la frontière germano-suisse. Près de 10 TWh ont été négociés en contrats quart d’heure au fil du temps, avec un volume excédant 300 GWh par mois ces derniers temps.

Les élections du nouvel Exchange Council se tiendront en mai 2015. En premier lieu, les membres d’EPEX SPOT sont invités à désigner leurs candidats jusqu’au 5 avril 2015. Les candidats peuvent être un dirigeant ou un expert technique connaissant bien le négoce de l’électricité au comptant. EPEX SPOT publiera ensuite sur son site internet le registre des votants ainsi que la liste des candidats. Les élections se tiendront par vote électronique du 30 avril au 19 mai. Les résultats seront publiés le 21 mai sur le site internet d’EPEX SPOT. L’Exchange Council nouvellement élu se réunira le 10 juin 2015 à Leipzig, en Allemagne. « L’Exchange Council est le parlement de la bourse et constitue une interface essentielle pour la communication avec nos membres », dit Jean-François Conil-Lacoste, Président du Directoire d’EPEX SPOT. « Ainsi, l’Exchange Council fait réellement la différence lorsqu’il s’agit des questions de design de marché, et nous apprécions sa précieuse contribution. »

L’Exchange Council a été informé de la récente mise en place d’un mécanisme de capacité décentralisé en France et est favorable à l’idée de lancer chez EPEX SPOT un marché organisé pour la négociation des certificats de capacité. L’Exchange Council est préoccupé par le fait que la France ne peut pas sécuriser les approvisionnements au même rythme que les pics de consommation en augmentation d’une part, et par le fait que les difficultés présumées de recouvrement des coûts fixes pour les producteurs ne deviennent un sujet de sécurité d’approvisionnement à moyen terme d’autre part. A l’horizon 2017, RTE estime dans son scenario de référence que la consommation va de nouveau augmenter, rendant nécessaires de nouveaux investissement de capacité de production.  Dans le mécanisme de capacité décentralisé en cours de mise en place par les autorités françaises et le gestionnaire de réseaux RTE, le développement d’un marché organisé des certificats de capacité aiderait les membres de marché à remplir leurs obligations (producteurs), et à mettre en valeur leurs capacités (détenteurs de capacités). Ce marché permettrait également de fournir un prix de référence transparent et fiable pour les certificats de capacité. Il pourrait s’organiser en plusieurs enchères par an, avec les certificats standardisés négociables pour les futures périodes hivernales. L’Exchange Council accueille favorablement la réalisation d’un marché des capacités en France et se réjouit du modèle de marché organisé qu’EPEX va mettre en œuvre.

* * *
L’Exchange Council d’EPEX SPOT est un organisme officiel de la bourse. Ses 16 membres et ses 7 invités permanents reflètent équitablement la diversité économique et les profils institutionnels représentant les activités des membres de la bourse : producteurs, sociétés de trading, gestionnaires de réseaux, fournisseurs régionaux et fournisseurs de services financiers, ainsi que consommateurs commerciaux et académiques. Les missions de l’Exchange Council incluent tout particulièrement l’adoption des règles de marché et du code de conduite de la bourse et de leurs avenants. L’Exchange Council approuve les nouveaux systèmes de négociation et les nouveaux contrats ou zones de marché, ainsi que la nomination du responsable de la Surveillance de Marché. Il se réunit tous les trimestres.

La Bourse Européenne de l’Électricité EPEX SPOT SE gère les marchés électriques au comptant (Day-Ahead et Intraday) pour la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Ces pays représentent plus d’un tiers de la consommation électrique européenne. EPEX SPOT est également prestataire de service de la bourse hongroise HUPX pour les opérations de marché, et gère le couplage des marchés entre la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie pour le compte des bourses locales. EPEX SPOT est une société européenne (Societas Europaea). Elle est basée à Paris avec des succursales à Leipzig, à Berne et à Vienne. Plus de 220 membres européens sont actifs sur la bourse. 382 TWh ont été négociés sur les marchés d’EPEX SPOT en 2014.
Téléchargement Type Taille
Communiqué de presse PDF 532,2 kB
 
 

barre d'outils latéral


revenir en haut de la page

barre déroulante