Disclaimer

Tout utilisateur de ce site internet accepte expressément et s’engage à respecter les Conditions d’Utilisation publiées sous Conditions Générales.

Read More
Rechercher

menu principal

Presse Communiqués de presse

contenu

Augmentation des volumes de 10,4 % en 2014

« Retour

13/01/2015

Paris / Leipzig / Berne / Vienne


Les volumes journaliers dépassent le TWh  – Les marchés intégrés de l’électricité couvrent 75% de l’Europe – 224 membres de marché négocient sur la bourse européenne de l’électricité

Paris / Leipzig / Berne / Vienne, le 13 janvier 2015. Une liquidité croissante et un marché européen de l’électricité presque entièrement couplé – telles sont les deux contributions majeures de la bourse européenne de l’électricité au cours des 12 derniers mois. En 2014, 382 TWh ont été négociés sur les marchés électriques Day-Ahead et Infra-journalier en Allemagne, France, Autriche et Suisse, soit un nouveau record annuel avec une augmentation totale de 10,4 % en comparaison avec 2013 (346 TWh).

« Nous nous concentrons sur le meilleur à apporter à nos clients et au marché européen de l’électricité, dit Jean-François Conil-Lacoste, Président du Directoire d’EPEX SPOT. L’année passée, nous y sommes parvenus en offrant le couplage par les prix à une grande partie de l’Europe et en développant nos produits de flexibilité grâce notamment au lancement d’une enchère infra-journalière quart d’heure en Allemagne. »

Au cours de l’année écoulée, six axes majeurs d’avancement se sont démarqués :
•    La mise en place du Couplage des Prix dans 17 pays européens, s’étendant du Portugal à la Finlande, de la Grande Bretagne à l’Autriche et basé sur la solution paneuropéenne Price Coupling of Regions (PCR) ;
•    Le lancement d’une enchère quart d’heure sur le marché infra-journalier allemand, destinée à proposer un signal prix fiable sur la base du quart d’heure ;
•    Le déploiement du 4M Market Coupling en qualité de prestataire de service pour le compte des bourses locales. Le 4M MC couvre la République Tchèque, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie et se base également sur le PCR ;
•    L'ouverture de bureaux EPEX SPOT à Berne et Vienne , afin d’améliorer le dialogue avec les membres, les parties prenantes et les partenaires et de suivre leurs activités localement ;
•    Une forte augmentation des volumes Day-Ahead négociés en France et en Allemagne et sur l’ensemble des marchés infra-journaliers grâce aux 224 membres (+12 en 2014), avec pour conséquence un volume moyen journalier dépassant le térawatt heure ;
•    Et l’annonce d’une nouvelle structure de l’actionnariat, effective au 1er janvier 2015, avec d’importants Gestionnaires de Réseaux de Transport (GRT) en Europe devenant actionnaires direct de la bourse européenne de l’électricité à 36,7%.

Marchés Day-Ahead

Les volumes Day-Ahead négociés en 2014 ont atteint 351 208 092 MWh, soit une augmentation de 7 % (2013: 322 788 544 MWh) et se répartissent comme suit :

Zones

Volume 2014

en MWh

Volume 2013

en MWh

Prix Base Moyen 2014/ 2013

Euro/MWh

  DE/AT

262 920 580

245 566 864

32,76 / 37,78

  FR

67 820 623

58 478 684

34,63 / 43,24

  CH

20 466 889

18 742 997

36,79 / 44,73


Le marché Day Ahead germano-autrichien s’est significativement développé l’année passée grâce à la part croissante de l’électricité issue des énergies renouvelables. La communauté de ses membres de marché est depuis plusieurs années la plus grande d’Europe, faisant de ce marché une référence européenne en termes de volumes négociés, de liquidité et de signal prix.

Le marché Day Ahead français a connu une évolution remarquable en 2014. Tout en ayant  connu des volumes stables les années précédentes, le marché français commence à exploiter pleinement son potentiel depuis l’été 2014. Les efforts de libéralisation en cours et les nouveaux membres de marché ont contribué à dynamiser le marché.

Sur le marché Day-Ahead suisse, les volumes négociés ont une nouvelle fois atteint un niveau record en 2014. La Suisse est devenue le deuxième plus gros marché d’EPEX SPOT en termes d’adhésion et de part des volumes négociés dans la consommation nationale d’électricité. Les volumes négociés témoignent également d’une forte interaction avec les marchés voisins.

Avancée du couplage de marché

Le couplage de marché, un outil qui permet de gérer les congestions entre les différents marchés nationaux de l’électricité au comptant, est un des services clé qu’EPEX SPOT offre en collaboration avec ses partenaires européens : les ordres passés sur les bourses de l’électricité et les capacités transfrontalières disponibles reçues par les TSO sont simultanément soumis aux enchères. La négociation de l’électricité et de l'allocation de capacité se produisent simultanément, la meilleure solution d'un point de vue économique étant choisie. Les prix sont déterminés, non plus à l'échelle nationale, mais à l'échelle européenne, ce qui optimise l’utilisation des infrastructures en place et augmente le bien-être social pour l’ensemble des membres de marché, sur tous les marchés concernés.

Depuis le 9 novembre 2010, les marchés de l’électricité Allemagne/Autriche et France sont couplés avec succès dans le cadre de CWE (Central Western Europe), qui couvre l’Allemagne/Autriche, la France et le Benelux. En février 2014, le couplage a été étendu aux Pays Nordiques, aux Pays Baltes et à la Grande Bretagne, utilisant pour la première fois la solution PCR (Price Coupling of Regions). Le PCR est une initiative de sept bourses Européennes – parmi lesquelles EPEX SPOT – et fournit des systèmes et des procédures permettant un couplage paneuropéen des marchés de l’électricité.

En mai, l’Espagne et le Portugal ont rejoint ce Couplage Multirégional (Multi-Regional Coupling – MRC) qui regroupe actuellement 17 pays. En novembre EPEX SPOT a étendu ses services à l’Europe de l’Est avec la mise en place de la solution PCR pour le 4M Market Coupling (4M MC) entre la République Tchèque, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie. Aujourd’hui, le PCR couvre 75 % plus 5 % de la consommation européenne d’électricité grâce au MRC et au 4M MC.
Une convergence des prix de 51 % entre les marchés germano-autrichien et français sur les heures de 2014 a été un des résultats de ce couplage.

Marchés infra-journaliers
En 2014, l’ensemble des volumes négociés sur les marchés infra-journaliers ont atteint 30 766 546 MWh (2013: 23 054 242 MWh), répartis comme suit :

Zones

Volume 2014

en MWh

Volume 2013

en MWh

  DE/AT

26 382 790*

19 699 240

  FR

3 290 568

2 881 145

  CH

1 093 188

473 857

* Incluant l’enchère quart d’heure sur le marché infra-journalier allemand

Les volumes sur les marchés infra-journaliers d’EPEX SPOT, comprenant l’Allemagne/Autriche, la France et la Suisse, ont sensiblement augmenté en 2014, de 33 % par rapport à l’année précédente, soulignant ainsi la pertinence du négoce infra-journalier. A la lumière de la transition européenne des énergies renouvelables et des sources d’électricité intermittentes qui en découlent, les membres de marché sont de plus en plus en demande de plateformes flexibles de négociation à court terme.

ComXerv, le système de négociation infra-journalière utilise par EPEX SPOT, permet une négociation transfrontalière uniforme. Le lancement de la négociation transfrontalière infra-journalière entre la France et l’Allemagne a eu lieu en décembre 2010. Le marché infra-journalier autrichien a débuté en octobre 2012 et a été instantanément connecté à l’Allemagne et à la France. Le marché suisse, lancé en juin 2013, a connu le même processus.

L’ensemble des marchés jouissent d’une liquidité se répandant aux transactions transfrontalières. Sur l’année 2014, les transactions transfrontalières entre les quatre marchés se sont montées à 18,9 % du volume traité sur ComXerv, contre 16,5 % l’année précédente.

Nouveaux produits flexibles pour faciliter la transition énergétique allemande


EPEX SPOT cherche continuellement à faciliter la transition énergétique allemande. Depuis décembre 2011, il est possible de négocier des contrats quart d’heure sur le marché allemand. Ces contrats permettent aux membres d’équilibrer leur portefeuille toutes les 15 minutes. Ils ont été étendus à la Suisse en juin 2013.

En décembre 2014, EPEX SPOT a lancé une enchère quart d’heure sur le marché infra-journalier allemand afin de fournir un signal prix fiable sur la base du quart d’heure. Cette enchère à 15 heures fournit un outil aux  responsables d’équilibre pour affiner leur portefeuille au quart d’heure près au cours des rampes de production et des changements de prévision. Ce faisant, le signal prix des contrats quart d’heure valorisent la flexibilité et fournit dans le même temps des incitations à stabiliser le système.

En 2014, le volume négocié sur les contrats quart d’heure allemands et suisses a atteint 4 909 550 MWh, soit une augmentation de 87 % en comparaison à 2013 (2 625 136 MWh). Cela souligne le besoin d’outils flexibles pour le négoce d’électricité qu’EPEX SPOT souhaite élargir.

La Bourse Européenne de l’Électricité EPEX SPOT SE gère les marchés électriques au comptant (Day-Ahead et Intraday) pour la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Ces pays représentent plus d’un tiers de la consommation électrique européenne. EPEX SPOT est également prestataire de service de la bourse hongroise HUPX pour les opérations de marché, et gère le couplage des marchés entre la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie pour le compte des bourses locales. EPEX SPOT est une société européenne (Societas Europaea). Elle est basée à Paris avec des succursales à Leipzig, à Berne et à Vienne. Plus de 220 membres européens sont actifs sur la bourse. 382 TWh ont été négociés sur les marchés d’EPEX SPOT en 2014.
Téléchargement Type Taille
Communiqué de presse PDF 640 kB
 
 

barre d'outils latéral


revenir en haut de la page

barre déroulante